Lieu

Azalaï Desert Lodge : le luxe aux portes du désert

Par: Julien ANTINOFF  

HEBERGEMENT Cette maison d’hôtes, située dans la Palmeraie de Zagora, est une ode à l’évasion et à la détente. Vous aurez le choix entre un hébergement dans une chambre unique, décorée selon les goûts d’un artiste ou un bivouac au coeur des dunes de Chégaga. Partons à la découverte de ce lieu plein de charme.

Construit sur un terrain de sept mille mètres carrés, le Azalaï Desert Lodge possède un jardin luxuriant composé de nombreux palmiers, un espace que vous pourrez admirer de votre chambre. Décoré par l’artiste Régis Delène Bartholdi, un amoureux de l’Orient et de l’Occident, le lieu invite au voyage grâce aux couleurs et aux volumes. Au retour d’une balade, arrêtez vous dans le jardin aux bords de la piscine ou près du jeu de croquet. L’établissement met l’accent sur la culture et s’est doté de trois bibliothèques. Aucune télévision ne vient gâcher le paysage de votre chambre, même les deux salons n’en possèdent pas. Une bonne chose pour revenir aux vraies valeurs. Pour vos moments de détente, un spa propose de nombreux soins, des massages et le célèbre hammam. Côté restauration, une cuisine marocaine traditionnelle et raffinée est servie aux hôtes. Des plats locaux issus d’une cuisine familiale, bien loin des restaurants à touristes.

Bivouac, lodge ou suite
Pour l’hébergement, Azalaï Desert Lodge se décline entre chambres, suites ou tentes de prestige dans un campement de charme en plein désert. Si vous choisissez de dormir dans une chambre, vous pénétrerez dans un espace unique, mis en scène selon les travaux d’artistes qui ont fait du désert, un lieu de rêve. De Saint Exupery, à Matisse, en passant par Isabelle Eberhard ou Théodore Monod, chaque chambre respecte le style et l'oeuvre de ces fameux personnages. Si vous optez pour le désert, des tentes, tout confort, de vingt mètres carrés, avec lit à baldaquins, sanitaires, et salle de bains vous attendent. Un salon pour se restaurer a été prévu pour les aventuriers que vous êtes. Le moment le plus magique reste ces longues heures passées confortablement assis dans un fauteuil club au milieu d’une dune. Un rêve qui devient réalité grâce au Desert Lodge.

Texte Julien Antinoff

Photo Azalaï Desert Lodge